août 092009
 

Interview de Ellen Salvi paru dans DS, juin 2009.

L’art a-t-il un sexe ?

M.J. Bonnet : L’art est point de vue sur le monde et ce point de vue est forcément sexué. Un même thème ne sera pas traité de la même façon par un homme et par une femme, comme je l’ai montré dans « Les femmes dans l’art ». Quand Niki de Saint Phalle donne le « pouvoir aux nanas » en réalisant Hon/Elle, une statue de femme monumentale, elle nous invite à entrer à l’intérieur, dans l’invisible. Courbet, en revanche avec L’Origine du monde nous transforme en voyeur de l’interdit. Les deux démarches sont intéressantes, mais très différentes.

Le milieu de l’art est-il sexiste ?

MJB : Ce n’est pas le milieu qui est sexiste, mais le pouvoir artistique, les institutions qui dictent les goûts, les valeurs, la validité d’une démarche. et marginalisent les femmes artistes qui ne sont pas dans le pot commun. Le Centre Pompidou est dirigé par des hommes qui ne prennent aucun risque. La collection compte 16% de femmes, dont 5% sont exposées en permanence En ce sens, elles@centrepompidou me semble rétrograde et vient trop tard. le Musée ne peut prétendre retracer une histoire de l’art du xxème siècle qui occulte des pans entiers de l’apport des femmes comme la tapisserie.

Peut-on dire de la nouvelle génération qu’elle s’est affranchie de ces clivages ?

MJB :Tant qu’il y aura des hommes et des femmes, les œuvres seront sexuées. Ce n’est pas cela qui est dérangeant, ce qui l’est, c’est l’hégémonie du modèle masculin.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Bad Behavior has blocked 205 access attempts in the last 7 days.